The Last Seeker (Tristen, #1) – Fleur Camacho

The Last Seeker (Tristen, #1) – Fleur Camacho

The Last Seeker

Ceci est un roman auto-publié, disponible uniquement en anglais et sur la plateforme Kindle d’Amazon (pour le moment)

Kindle – 236 pages – 2,41€

Le site de l’auteure

Synopsis:

Ever since Tristen, a sixteen year old teenager, is assigned to work with Ailey on a school project, his life takes a thrilling and alarming turn. Tristen can’t stop the inexorable pull he feels toward Ailey; just being around her draws him in completely, blindly and with disastrous consequences. At the same time, an evil priest invades Tristen’s dreams and threatens to kill his mom.
Soon, Tristen and his friends find themselves magically transported to Fifteenth Century France and Tristen discovers that he is the last-born Seeker – destined to save the past and the influential figures who shape it. When someone tries to kill him, Tristen must make a choice: embrace his destined purpose and risk loosing everything or be stuck in the past running for his life forever.

Depuis que Tristen, un adolescent de seize ans, a commencé à travailler sur un projet pour le lycée avec Ailey, sa vie a pris un tournant à la fois excitant mais aussi inquiétant. Tristen ne peut s’empêcher d’être inexorablement attiré par Ailey : sa seule présence le fascine, ce qui entraine des conséquences désastreuses. Au même moment, un prêtre diabolique envahit les rêves de Tristen et menace de tuer sa mère. Bientôt, Tristen et ses amis se retrouvent transportés par magie dans la France du XVème siècle et Tristen découvre qu’il est le dernier Seeker – dont le destin est de sauver le passé et les personnages qui le composent. Lorsque que quelqu’un essaie de le tuer, Tristen doit faire un choix : accomplir sa destinée et risquer de perdre tout ce à quoi il tient, ou rester coincer dans le passé, à s’enfuir pour sauver sa vie, pour toujours.

(Traduction réalisée par mes soins. Désolée, je ne suis pas une traductrice professionnelle…)

Mon avis:

On va commencer avec mon avis en résumé : j’ai adoré ce roman !

Il est sorti le 16 octobre 2014, et j’avais eu la chance de lire les 50 premières pages avant sa publication, et j’avais vraiment accroché au personnage principal, Tristen. C’est un ado de 16 ans tout ce qu’il y a de plus normal (au début de l’histoire du moins…). Il est timide, maladroit et n’a pas vraiment confiance en lui. Dans son lycée, il est considéré comme un peu bizarre. Il n’a pas eu une vie très facile, sa maman reprenant des forces après un cancer. En cours d’Histoire, son professeur le met en binôme avec Ailey, une jeune fille qui le captive… J’avoue, j’ai un peu craqué pour Tristen. J’ai beaucoup aimé aussi les personnages d’Ailey et Isolda, avec qui Tristen se retrouve transporté dans le passé.

Parlons donc de ce passé : la France du XVème siècle avec….la petite Jeanne d’Arc ! (Ce n’est pas un spoiler, l’auteure l’écrit clairement sur son site 😉 ) Je ne suis absolument pas une experte de cette époque, mais j’ai trouvé que l’auteure la décrivait très bien, elle a d’ailleurs repris les vrais prénoms des proches de Jeanne d’Arc.

J’ai vraiment accroché à l’histoire de Tristen et de ses amis, je l’ai trouvée très prenante, on a envie de connaître la suite et la fin du roman. Il n’y a pas de passages qui traînent en longueur, l’intrigue est très bien menée et l’histoire est pleine de rebondissements et de révélations auxquelles je ne m’attendais absolument pas. Apparemment il y aura plusieurs tomes, et j’ai hâte de les lire parce que la fin de ce premier tome m’a un peu laissée sur ma faim…

Fleur Camacho a une plume très fluide et très agréable à lire. Il y a quelques coquilles dans le texte mais rien de très gênant. Le niveau d’anglais utilisé est relativement simple, donc n’hésitez pas à lire ce roman 😉

J’ai lu sur la page Amazon du livre que la version papier sera publiée le 13 novembre 2014, pour celles et ceux qui n’ont pas de liseuse électronique et qui seraient intéressés.

Ma note : 18/20

Une Fille à la Vanille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *