PS : I Love You – Cecelia Ahern

PS : I Love You – Cecelia Ahern

ps : i love youAuteur : Cecelia Ahern

Maison d’édition française : J’ai Lu
Date de publication : 31 août 2005
Prix :
7,80€
Nombre de pages :
416

Langue de ma lecture : Français

Synopsis :

« Dès que Holly tenait une enveloppe dans sa main, elle sentait son lien avec lui. Les deux fois où elle en avait ouvert une, elle avait le sentiment qu’il était assis à côté d’elle et s’amusait de ses réactions.  » Quand on trouve l’âme sœur, on croit que le bonheur durera toujours. C’est ce que pensait Holly jusqu’à ce que son Gerry ne meure d’une terrible maladie. A trente ans, Holly se retrouve seule, démunie, sans espoir. Mais Gerry lui réserve une ultime surprise. Il lui a laissé dix lettres qui forment une  » liste  » de choses à accomplir pour réapprendre à vivre. Par-delà la mort, Gerry lui adresse un message d’amour et de courage : elle doit apprendre à être heureuse sans lui, malgré le lien fort qui les unissait. Holly va affronter sa douleur pour réaliser, entre rires et larmes, que la vie vaut malgré tout la peine d’être vécue. Une comédie romantique, drôle et poignante, qui dépeint la vie telle qu’elle est : belle et triste à la fois. »

Mon avis :

J’avais bien entendu parler du film tiré de ce roman, mais je ne l’ai jamais vu, parce que je voulais d’abord lire le livre avant. C’est maintenant chose faite (pour le livre, je n’ai pas encore eu l’occasion de voir le film… Mais ça ne va pas tarder ! Je suis juste déçue qu’ils aient changé l’histoire, si vous avez vu le film n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé en commentaires, j’adorerais avoir vos avis !)

Holly est une jeune femme vivant à Dublin en Irlande, dont le mari Gerry vient de mourir suite à un cancer. Holly n’arrive pas à se remettre de la mort de Gerry, qui était à la fois son mari mais aussi son complice, son meilleur ami. Mais un jour, elle découvre une grande enveloppe, dans laquelle il lui a laissé plusieurs lettres, dans le but de l’aider à reprendre goût à la vie et de lui permettre de s’épanouir. Elle doit en ouvrir une chaque mois, et cela doit l’aider à faire face à son deuil. On suit donc l’évolution d’Holly au fil des lettres et des mois.

J’ai beaucoup aimé ce concept du défunt qui laisse une liste de choses à faire à l’héroïne pour lui permettre de s’épanouir, même si bien évidemment cela m’a rappelé le roman Demain est un autre jour.

J’ai trouvé Holly attachante, mais moins que ce à quoi je m’attendais. Je pensais que je serai complètement prise dans l’histoire, mais il m’a manqué un petit quelque chose,… Ça reste une bonne lecture, mais je pense que je plaçais énormément d’attente dans ce roman et au final j’ai été un peu déçue. L’histoire est très réaliste, on passe par pas mal d’émotions, j’ai bien évidemment versé ma petite larme. Mais ne vous inquiétez pas, bien que le sujet ne soit pas exactement joyeux, ce n’est pas un livre qui va vous démoraliser, pour moi cela reste un bon roman de chick-lit.

Par contre, il y a vraiment un énorme point positif à ce roman : la fin. Personnellement après avoir lu quelques chapitres j’étais persuadée de savoir comment ça allait se terminer… et non ! Et ça j’adore, parce que du coup le roman ne tombe pas dans les « clichés » habituels.

J’ai trouvé la plume de l’auteure plutôt agréable, mais il y a quelques tournures de phrases que j’ai trouvées un peu bizarres, maladroites, du coup je pense que je le relirai en anglais. J’avais déjà lu un roman de Cecelia Ahern en version originale et j’avais trouvé que sa plume était vraiment très fluide, très prenante, et je n’ai pas vraiment retrouvé ça ici…

Ma note : 16/20, une très bonne lecture

Une Fille à la Vanille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *