Les Roses de Somerset – Leila Meacham

Les Roses de Somerset – Leila Meacham

Les roses de Somerset

Auteur : Leila Meacham

Maison d’édition française : Éditions Charleston

Langue de ma lecture : Français

Nombre de pages : 512

Synopsis :

« Howbutker, Texas, 1916. A la mort de son père, la jeune Mary Toliver hérite de la plantation de coton des Toliver, l’une des familles fondatrices de Howbutker. La jeune femme devra-t-elle sacrifier son amour pour Percy Warwick, magnat de l’exploitation forestière, pour faire vivre le sol de ses ancêtres ? Confrontés aux trahisons, aux secrets et aux tragédies qui les entourent, renonceront-ils à ce qui aurait pu exister, non seulement pour eux, mais aussi pour les générations suivantes ?

Une femme, un domaine, un amour impossible. »

Mon avis :

Je vous en parlais dans mon bilan du mois de mai publié jeudi sur le blog, j’ai eu un énorme coup de cœur pour ce roman. Cela fait quelques temps que j’entends parler de la maison d’édition Charleston, sur plein de blogs et de chaînes Youtube que je suis, et ce livre-ci me faisait vraiment de l’œil. Je suis un peu dans ma période historique en ce moment, et Autant en Emporte le Vent est l’un de mes romans favoris, et quand j’ai vu et lu le résumé des Roses de Somerset j’ai craqué et je me le suis commandé. Il regroupe à peu près tout ce que j’aime dans la lecture : il nous fait voyager, avec des personnages de caractère auxquels on s’attache très facilement qui me permettent de rêver avec une belle histoire d’amour.

Je ne sais pas par quoi commencer pour vous parler de ce roman… Tout d’abord, il faut préciser que le roman est découpé en trois parties, qui suivent à chaque fois un personnage différent. On rencontre également plusieurs générations dans le roman, Mary le personnage principal, puis Rachel sa petite nièce.

Mary est vraiment un personnage qui m’a plu, car elle a énormément de caractère et elle sait ce qu’elle veut. C’est une femme forte, qui ne laisse personne lui dire ce qu’elle doit faire, et elle n’a pas eu une vie très facile. Elle est attachée plus que tout à sa plantation familiale, et est prête à tout pour la sauver et la conserver… Même à renoncer à Percy, son grand amour de toujours, pour y parvenir. J’ai bien aimé le personnage de Percy, qui sous son apparence d’homme arrogant et sûr de lui est un personnage très touchant et attachant. Rachel est tout le portrait  de sa grande-tante, c’est aussi une femme avec beaucoup de caractère, et j’ai beaucoup aimé également les autres personnages secondaires, j’ai adoré découvrir leurs histoires, qui sont loin d’être faciles… En bref je crois que j’ai tout aimé 😛

J’ai adoré ce roman, qui m’a fait voyager, et j’ai adoré suivre les « rebondissements » de l’histoire de Mary et de Percy, de Rachel et de tous les autres personnages. Même s’il fait plus de 500 pages, j’aurais bien aimé en lire plus… Ce livre m’a touchée, émue et j’étais totalement envoutée par l’histoire. Je ne voulais plus lâcher mon roman, mais en même temps plus la fin approchait et plus je voulais l’économiser…

Les Roses de Somerset est très bien écrit, la plume de l’auteure est très fluide, et les pages se tournent toutes seules. Ce livre fait parti de ceux qui marquent et que l’on oublie pas si facilement. Après l’avoir terminé, j’étais vraiment triste de devoir laisser les personnages et passer à autre chose. Je vous recommande ce roman à 100%, si vous aimez les romances historiques ce livre est fait pour vous !

Ma note : 20/20

Une Fille à la Vanille

6 réactions au sujet de « Les Roses de Somerset – Leila Meacham »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *