Les lendemains avaient un goût de miel – Marlène Schiappa

Les lendemains avaient un goût de miel – Marlène Schiappa

Auteur : Marlène Schiappa

Maison d’édition : Éditions Charleston
Prix :  18,00€

Date de publication : Juin 2017
Nombre de pages :
192

Synopsis :

« De retour de Milan où elle a réglé avec ses filles et ses deux soeurs la succession de leur arrière-grand-mère, Justine ne comprend pas. Alors que toute la famille croule sous le luxe, héritant de demeures magnifiques ou d’oeuvres d’art inestimables, elle-même reçoit uniquement une vieille boîte en carton remplie de babioles et un carnet abîmé…
Elle plonge alors dans le passé de « Jolie Rose », de son enfance à la fin du XIXe siècle à ses fiançailles avec un
diplomate italien dont elle conserve précieusement la photo, en passant par le difficile retour des soldats en 1918… Les confidences posthumes de l’aïeule font étrangement écho à la propre vie de Justine.
Mais quel message Jolie Rose veut-elle lui transmettre ? Pourquoi une certaine ritournelle revient-elle sans cesse dans les lettres ? Et qui est ce mystérieux Lorenzo ? »

Mon avis :

Pour être tout à fait honnête, je n’avais jamais entendu parler de l’auteure Marlène Schiappa, ni de ses roman, ni de son blog. Mais je suis très heureuse d’avoir pu découvrir sa plume dans “Les lendemains avaient un goût de miel”, que j’ai énormément apprécié.

 Nous faisons la connaissance de Justine, dans un train accompagnée de ses deux soeurs Emma et Clara et de ses deux filles. Elles rentrent chez elles après un voyage à Milan où elles se sont rendues pour régler les affaires de succession de leur grand-mère (qui était très riche). Alors que ses soeurs héritent de biens assez précieux, Justine est un peu surprise de n’hériter de cette grand-mère qu’une boîte remplie de choses sans valeur et sans intérêt, du moins au premier abord… Elle découvre au fond de la boîte un carnet, dans lequel « Jolie Rose », sa grand-mère, lui raconte son histoire.

Au fil des pages du roman, nous avons en parallèle la vie de Jolie Rose racontée à Justine dans différentes lettres, et le présent avec notre héroïne et ses préoccupations de femme sur le point de divorcer, les problèmes financiers et les problèmes de cœur.

J’ai passé un très bon moment avec ce roman, même si je regrette un peu qu´il ne soit pas plus détaillé, plus fourni : j’ai adoré découvrir l’histoire de Jolie Rose, sa vie lorsqu’elle était jeune, sa rencontre avec l’homme de sa vie, ses histoires de famille…Mais j’aurais tellement aimé avoir plus de détails, plus de petites histoires sur son passé. De même que pour l’histoire qui se déroule dans le présent, on n’a pas le temps de s’attacher aux personnages, ce que je trouve un peu dommage.

Marlène Schiappa a une plume très dynamique et rythmée, mais surtout pleine d’humour, ce que j’ai énormément apprécié. Je me suis également reconnue dans certains passages où elle évoque l’héritage culturel italien qu’elle et ses sœurs ont reçu, notamment lorsqu’elle décrit les habitudes alimentaires de sa famille – chez moi aussi c’est un peu comme ça 😉 Plusieurs passages du roman m’ont fait sourire.

Les lendemains avaient un goût de miel est un très bon roman feel good, mais il a aussi un goût de trop peu, je n’aurais pas dit non à quelques chapitres de plus !

Ma note : 16/20,

Une très bonne surprise, un roman feel-good presque parfait et idéal pour l’été.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *