Le Joyau (Tome 1) – Amy Ewing

Le Joyau (Tome 1) – Amy Ewing

Le joyau

R-JEUNES ADULTE – 464 pages – 17,90€

Walker Books Ltd – 368 pages – 7,58€

Synopsis:

Vous êtes plus précieuse que vous ne le pensez. Le Joyau, haut lieu et coeur de la cité solitaire, représente la richesse, la beauté, la royauté. Mais pour une jeune fille pauvre comme Violet Lasting, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n’importe laquelle : Violet a été formée pour devenir Mère-Porteuse. Car dans le Joyau, le vrai luxe est la descendance… Achetée lors de la Vente aux Enchères par la Duchesse du Lac, Violet – le lot 197, son nom officiel – va rapidement découvrir la réalité brutale qui se cache derrière l’étincelante façade du Joyau. S’exercer à la cruauté, à la trahison et aux coups bas est la distraction favorite de la noblesse. Violet doit accepter son sort et tâcher de rester en vie. C’est pourtant dans ce sinistre quotidien qu’elle tombe amoureuse d’un séduisant garçon, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse. Cette relation interdite vaudra aux jeunes amants d’affronter les plus grands des dangers…

Mon avis:

Alerte coup de cœur !! Encore une fois (j’ai l’impression de toujours me répéter), mais j’avais vu des avis mitigés sur ce roman. Beaucoup de personnes l’ont comparé à La Sélection de Kiera Cass mais en moins bien. Personnellement j’avais beaucoup aimé La Sélection, mais là j’ai juste adoré Le Joyau, je suis fan à 1000%. Pour moi, l’histoire n’a aucun rapport avec celle de la Sélection : ici notre personnage principal, Violet, est une jeune fille de seize ans, qui a été arrachée à sa famille pour devenir Mère-Porteuse, être vendue à l’un des membres de la royauté du Joyau pour ensuite porter leur enfant… Avouez que c’est quand même un peu moins joyeux que La Sélection.

Je me suis beaucoup attachée à Violet, elle est assez fragile et souffre beaucoup de la séparation avec sa famille. Elle est partagée entre l’idée de se révolter, et la crainte des châtiments de la Duchesse. Son désespoir face à sa situation et à son statut m’a beaucoup touchée, et certains passages qui racontent la façon dont Violet est traitée m’ont un petit peu traumatisée…(bon j’exagère un petit peu, mais lisez le roman et vous verrez par vous-même 😉 ). Et bien sûr, comme je suis faible, j’ai bien évidemment craqué complétement sur Ash, le compagnon royal, même si finalement il n’apparait qu’assez tard dans le roman…

L’auteure a très bien su installer son univers : à la fin du livre, je n’avais pas de question sans réponse, le contexte de l’histoire et le fonctionnement du Joyau est très bien expliqué. (Je ne m’étends pas trop sur le sujet, car j’ai lu le livre en anglais et je ne connais donc que les noms des « castes » en anglais…)

L’auteure a également une plume très fluide est très agréable à lire. J’ai dévoré ce roman, je l’ai lu en deux jours et cela faisait longtemps que ça ne m’était pas arrivé. J’étais totalement prise par l’histoire de ces Mères-Porteuses, et je n’ai qu’une hâte c’est de lire la suite ! Je pense que c’est le genre de livre qui m’a marquée et dont je vais me souvenir longtemps.

En gros, la chose la plus importante à retenir de mon avis, c’est: Lisez ce livre, il est juste génialissime 😉

Ma note: 20/20  COUP DE COEUR

Une Fille à la Vanille

3 réactions au sujet de « Le Joyau (Tome 1) – Amy Ewing »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *