Les larmes de la liberté – Kathleen Grissom

Les larmes de la liberté – Kathleen Grissom

Auteur : Kathleen Grissom

Maison d’édition : Editions Charleston
Prix :  22,50€

Date de publication : Février 2017
Nombre de pages :
448

Synopsis :

« En 1810, James Pyke, 13 ans, fils d’un planteur et d’une esclave, fuit sa Virginie natale. Vingt ans plus tard, le jeune homme, qui a toujours caché le secret de ses origines, a intégré la haute société de Philadelphie et vit une passion avec une ravissante aristocrate, Caroline. Mais celle-ci tombe enceinte et, rapidement, son père menace James.
C’est alors que Pan, serviteur et petit protégé du jeune homme, est enlevé et vendu comme esclave en Caroline. James décide de partir à sa recherche. Pourtant, dans cette Amérique sudiste impitoyable, il sait que sa tête est toujours mise à prix. Parviendra-t-il à sauver Pan au péril de sa vie ? Retrouvera-t-il Caroline, son grand amour et la mère de son enfant ? »

Mon avis :

Un (presque) coup de cœur pour ce magnifique roman, qui m’a beaucoup émue !

J’ai adoré retrouver les personnages de La colline aux esclaves, qui m’avait beaucoup plu lorsque je l’avais lu il y a quelques temps. Je l’avais beaucoup aimé, même si je l’avais trouvé assez dur à lire (oui en même temps vu le thème, il fallait s’en douter…). Pour moi, Les larmes de la liberté est vraiment la suite de La colline aux esclaves (dans le sens où il vaut mieux lire La colline aux esclaves avant), j’ai commencé à lire ce second tome alors que je ne me souvenais plus trop des détails du premier roman, et bon j’ai fini par relire les 3-4 derniers chapitres pour me remettre en tête qui étaient les personnages et ce qui leur arrivait.

Bref, dans Les larmes de la liberté, nous retrouvons James, dit Jamie, dont nous avions fait la connaissance dans le premier tome qui a bien grandi et évolué depuis. Notre personnage principal a une histoire bien particulière : il est totalement blanc de peau, mais il est en fait le fils d’une esclave noire et du maître de celle-ci. Mais malgré sa couleur de peau, dans la société américaine de l’époque il était considéré comme un homme noir… et bien évidemment cela va le conduire à pas mal d’aventures durant lesquelles il devra affronter bien des dangers. On retrouve également Sukey, dont l’histoire m’avait bouleversée dans La colline aux esclaves et là encore c’est un personnage qui m’a émue et touchée. Mais mon personnage préféré c’est le petit Pan que j’ai trouvé tellement attachant et que l’on a envie de protéger à tout prix.

Dans ce tome aussi l’histoire est assez dure, mais au final j’ai préféré les aventures de Jamie et Pan et les autres à celles de Lavinia. Les personnages sont touchants, l’histoire est prenante et très bien écrite. Évidemment j’ai versé ma petite larme, plusieurs fois d’ailleurs… Mais malgré le fait que l’histoire soit difficile à lire à cause des différents événements qui se déroulent, les pages défilent à toute vitesse. Le roman est très vivant, bien documenté et vraiment marquant.

Ma note : 19/20,

Un presque coup de cœur <3

3 réactions au sujet de « Les larmes de la liberté – Kathleen Grissom »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *