L’année du flamant rose – Anne de Kinkelin

L’année du flamant rose – Anne de Kinkelin

Auteur : Anne de Kinkelin

Maison d’édition : Editions Charleston
Prix :  18€

Date de publication : Janvier 2017
Nombre de pages :
208

Synopsis :

« Louise, Ethel, Caroline. Trois amies, joyeuses mais solitaires, partagent tout, leurs peines et leurs bonheurs, leur passion aussi pour les belles choses. Toutes trois sont des créatrices, des faiseuses de rêves, dans leurs ateliers qui se font face dans un passage parisien.
 
Louise, joaillière, crée des bijoux qui réjouissent le cœur et les yeux. Ethel, corsetière, réveille les sentiments et les sens des amoureuses éperdues (et des autres). Caroline, relieuse, redonne vie aux livres anciens, tout en rêvant la sienne. Toutes trois, passionnées, sont amoureuses de l’amour, mais celui-ci leur semble inatteignable…
 
Le jour où Louise s’entiche d’un flamant rose empaillé, superbe et quelque peu étrange, qu’elle installe dans son atelier, son regard sur la vie semble changer. Après sa rupture, elle est face à un défi : se relever, tenir debout, comme le flamant sur une patte, pour sa petite fille, Rose, malgré sa fragilité et les obstacles.
Cette année, les trois femmes sauront-elles trouver la force de se reconstruire ? »

 

Mon avis :

L’année du flamant rose a été ma seconde lecture en tant que Lectrice Charleston 2017, et j’ai eu un énorme coup de cœur pour ce roman, tout comme pour sa couverture !

C’est un roman très court, que j’ai dévoré très rapidement, en deux jours il était lu ! J’ai beaucoup aimé la plume d’Anne de Kinkelin, que j’ai trouvée très douce et poétique. J’ai été prise dans l’histoire dès les premières pages, et après j’ai eu beaucoup de mal à le lâcher. En bref, j’ai trouvé ce roman très addictif.

En ce qui concerne les personnages, déjà je dois dire que j’ai été charmée par certains prénoms : forcément, il y avait mon prénom au masculin (bon après Maël n’est pas un personnage que j’ai adoré, je l’ai trouvé très immature et un peu cliché, mais j’adooore son prénom quoi 😉 ), et puis celui de mon frère, Hugo. Donc voilà, déjà rien que pour ça j’étais obligée d’aimer ce livre ! J’ai bien aimé Louise, notre personnage principal. Elle est touchante, drôle, sympa, et j’ai adoré voir son évolution tout au long de l’histoire. Son amour pour son flamant rose empaillé ma beaucoup fait rire, et j’ai adoré la « relation » (je ne suis pas sure que ce soit le bon mot, mais faut de mieux…) qu’ils partagent. Et j’ai trouvé juste génial le fait que l’auteure écrive les « pensées » du flamant rose ! J’ai aussi adoré la bande de copines de Louise, Caroline et Ethel, et suivre leurs aventures en parallèle de celles de Louise. L’histoire d’Ethel m’a bien plu, son métier aussi : elle fabrique des corsets, j’ai trouvé ça génial, j’ai toujours été fascinée par les robes d’époques avec de jolis corsets, et là version lingerie ça m’a bien plu, tout comme son histoire, très touchante, avec Oscar. De l’autre côté on a Caroline, qui tient une boutique dans laquelle elle restaure des livres anciens, un métier que je trouve fascinant aussi. Caroline est le personnage auquel je me suis le moins identifiée. J’ai apprécié le fait que les personnages masculins soient présents mais tout de même un peu mis de côté, on se concentre vraiment sur la vie de nos trois copines.

L’histoire en elle-même n’est pas extraordinaire, bon mis à part le flamant rose car je ne crois pas avoir déjà lu de roman tournant autour d’un flamant rose, mais ce qui m’a plu c’est l’ambiance du roman. Je ne sais pas trop comment expliquer cela, mais c’est une histoire dans laquelle on se sent bien, grâce aux descriptions je me voyais tout à fait dans les boutiques des filles, dans les rues, sur les terrasses des cafés…

J’ai également beaucoup aimé la fin, qui m’a surprise car je ne m’y attendais pas du tout, mais je l’ai trouvée très bien faite car on comprend tout le chemin que Louise a parcouru depuis le début du livre. Mon seul regret, c’est que le roman soit aussi court, j’aurais bien lu une centaine de pages de plus ! J’ai d’ailleurs hâte de découvrir d’autres ouvrages d’Anne de Kinkelin, car j’ai vraiment beaucoup aimé sa plume.

Voilà, après ce florilège de « génial », « j’ai adoré », « j’ai beaucoup aimé », vous aurez compris que ça a été un gros coup de cœur. C’est vraiment un roman que je prendrai plaisir à relire, car il m’a fait passer un excellent moment.

 

Ma note : 20/20,

Un roman feel-good génialissime !

Une réaction au sujet de « L’année du flamant rose – Anne de Kinkelin »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *