L’Accro du shopping à Hollywood – Sophie Kinsella

L’Accro du shopping à Hollywood – Sophie Kinsella

Auteur : Sophie Kinsella

Maison d’édition française: France Loisirs – Collection Piment

Traduction : Daphné Bernard
Date de publication : mars 2016
Prix :
9,99
Nombre de pages :
576

Langue de ma lecture : Français

Synopsis :

« En s’installant avec sa famille à Los Angeles, Becky s’y voyait déjà : virées shopping avec Victoria Beckham, pauses détox avec Gwyneth Paltrow, play-dates de sa fille Minnie avec les petits Brangelina… Et puis le rêve ultime : devenir styliste pour ses nouvelles amies les stars.
Mais pas si simple de se faire une place sur la A-list quand on n’entre pas dans du triple 0, qu’on ne jure que par le breakfast saucisses-bacon et que la seule star de l’école de Minnie est le hamster mascotte. Quant à ses dons de styliste, disons que Becky les exerce surtout sur elle-même.
Heureusement, quand tout espoir semble perdu, notre Accro du shopping a toujours plus d’un tour dans ses sacs. Notamment ce superbe sac vintage qui pourrait bien lui ouvrir les portes de la gloire. Ou celles de l’enfer…
Car au pays des stars, les apparences sont souvent trompeuses et cette pauvre Becky va comprendre à ses dépens que derrière les paillettes règne un monde sans pitié… »

Mon avis :

Ah je l’attendais ce septième tome de la saga de L’Accro du shopping ! Il faut savoir que c’est une série de chick-lit que j’aime beaucoup, pas du tout prise de tête et qui me fait en général bien rire. Pourtant, à partir du sixième tome j’ai commencé à être un peu déçue, je trouvais que l’histoire de Becky s’essoufflait et qu’il n’y avait plus grand-chose de surprenant et de nouveau. Mais bon, j’étais tout de même pressée de lire ce tome-ci, parce que bon Becky à Hollywood je me doutais que ça allait être quelque chose !

Becky débarque donc à Los Angeles avec son mari Luke, qui travaille pour la très célèbre actrice Sage Seymour, que Becky vénère. Après quelques péripéties, notre héroïne décide de devenir styliste à Hollywood et conseillère de mode pour les plus grandes stars. On suit ses péripéties alors qu’elle essaie de réaliser son nouveau rêve, tandis qu’elle s’acclimate à la vie à Los Angeles. On y retrouve des personnages clés de la saga pour notre plus grand plaisir, comme Suze et son mari Tarquin/Tarkie (personnellement je n’arriverai jamais à me faire à ce nom…) qui viennent faire un petit séjour à LA.

J’ai plutôt apprécié ma lecture, l’auteure a réussi à apporter des petits twists à l’histoire ce que j’ai bien aimé. Par contre, j’ai l’impression que le personnage de Becky devient de plus en plus imbuvable au fil des tomes… Là je l’ai trouvée odieuse avec tout le monde, aveuglée par les stars d’Hollywood et l’appel de la gloire et de la popularité. Elle en fait beaucoup trop, ses réactions sont de moins en moins réalistes, après toutes ses aventures on ne la voit jamais évoluer. Au début c’est drôle, mais à force le personnage perd un peu de son charme initial. Au niveau de l’histoire, on assiste à des quiproquos amusants, au retour d’un personnage qui va influencer la vie de Becky à Los Angeles et des débuts de révélations, mais au final rien de bien transcendant.

Pour moi il n’y a pas grand-chose de plus à dire sur ce septième tome, si vous aimez la saga je vous le conseille parce qu’il est plutôt sympa mais ce n’est pas non plus un roman inoubliable. A mon avis, l’auteure aurait quand même mieux fait de s’arrêter après le cinquième tome. Mais bon, la suite va paraître le 4 mai prochain aux éditions Belfond, et ce n’est pas plus mal parce que l’auteure nous laisse avec un petit cliffhanger qui donne envie de savoir ce qu’il va se passer !

Ma note : 14,5/20,

Une lecture sympa et agréable, mais qui ne m’a pas plus emballée que ça. J’ai tout de même envie de connaître la suite…

Une Fille à la Vanille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *