La sœur de l’ombre – Lucinda Riley

La sœur de l’ombre – Lucinda Riley

Auteur : Lucinda Riley

Maison d’édition : Éditions Charleston
Prix :  22,50€

Date de publication : Avril 2017
Nombre de pages :
592

Synopsis :

« Star d’Aplièse est à un carrefour de sa vie après le décès brutal de son père bien-aimé, le millionnaire excentrique surnommé Pa Salt par ses six filles, toutes adoptées aux quatre coins du monde. Il leur a laissé à chacune un indice sur leurs origines, mais Star, la plus énigmatique, hésite à sortir du cocon qu’elle s’est créé avec sa soeur CeCe.

Désespérée, elle décide de suivre le premier indice, qui l’entraîne dans une librairie de livres anciens à Londres… Un siècle auparavant, l’indépendante et entêtée Flora MacNichol jure qu’elle ne se mariera jamais. Elle est heureuse et en sécurité dans sa demeure du Lake District, vivant à proximité de son idole, Beatrix Potter, lorsque divers événements qu’elle ne maîtrise pas l’entraînent à Londres, dans la maison de l’une des hôtesses les plus réputées dans la haute société edwardienne : Alice Keppel.

Flora est tiraillée entre un amour passionnel et ses devoirs envers sa famille, mais arrive à trouver sa place sur l’échiquier – qui comporte des règles que seuls certains connaissent, jusqu’à ce qu’un mystérieux gentleman lui révèle ce qu’elle a cherché durant toute sa vie… »

Mon avis :

J’avais beaucoup entendu parler du premier tome de la saga « Les sept sœurs » de Lucinda Riley, exclusivement en bien, sans jamais me pencher dessus, ce que je regrette fortement maintenant. Mais je vais bientôt remédier à ce problème.

Dans ce tome-ci, le troisième tome de la saga, nous nous concentrons sur l’histoire de Star, une jeune femme de 27 ans qui a été adoptée par Pa Salt à sa naissance et a été nommée (Star est en fait le diminutif du prénom Astérope), comme ses cinq sœurs adoptives d’après les Sept Sœurs de la Pléiade. Pa Salt est décédé quelques temps avant le début de ce roman, et a laissé à chacune de ses filles adoptives des indices pour qu’elles puissent, si elles le désirent, retrouver leurs origines. Star est notamment très proche de sa sœur CeeCee, elles ont une relation presque fusionnelle, et elles ont déménagé ensemble à Londres après avoir voyagé partout dans le monde. Après pas mal d’hésitations, Star décide finalement de se jeter à l’eau et de partir à la recherche de ses origines : elle finit par faire la rencontre d’une famille assez étrange mais très attachante qui va changer sa vie… En parallèle de l’histoire de Star, nous suivons l’histoire de Flora, qui aurait potentiellement un lien avec les origines de Star (apparemment dans les tomes précédents, on suit l’histoire de l’une des sœurs ainsi que celle de l’une de ses ancêtres en parallèle). Flora est une jeune femme ayant vécu dans l’Angleterre des années 1900, passionnée par la nature et les animaux, et qui avait juré de ne jamais se marier. Et un beau jour, elle doit quitter le domaine familial et tout ce qu’elle connaît pour rejoindre Londres et une famille bien en vue de la société londonienne. Elle va alors se rendre compte que différents secrets entourent son histoire

Les personnages sont tous plus attachants les uns que les autres. Tout d’abord Star : quand elle était petite, elle refusait de parler et avait appris à s’exprimer avec la langue des signes et se reposait sur sa sœur CeeCee pour s’exprimer à sa place. C’est un personnage qui n’a pas du tout confiance en elle, qui n’arrive pas à s’affirmer et faire les choix qui sont bons pour elle. Elle est très intelligente et très cultivée, c’est un personnage que j’ai beaucoup aimé. Mais j’ai eu un coup de cœur pour l’histoire de Flora, j’ai adoré en apprendre davantage sur la société anglaise à cette époque, les secrets et les scandales. Flora m’a beaucoup plu de par sa personnalité très forte, sa détermination, son intelligence, sa vivacité… Son histoire m’a captivée, elle m’a un peu torturée aussi, mais les aventures de Flora restent ma partie favorite du roman. Il y a ensuite les différents personnages qui ont aidé Star dans la découverte de ses origines et qui ont participé à son évolution et épanouissement : Orlando, son patron complètement déjanté et très drôle ; le petit Rory, tellement adorable et à qui on a juste envie de faire un énorme câlin ; Mouse, un homme mystérieux, torturé mais également très attachant. Et enfin CeeCee, que j’ai eu un peu de mal à cerner mais j’ai tellement hâte de découvrir son histoire !

J’ai énormément aimé ce roman : le parallèle entre le présent de Star et le passé avec Flora m’a beaucoup plu (d’ailleurs l’auteure a très bien su découper ses chapitres pour laisser le suspens planer !). Et avec les références faites à la littérature britannique classique avec Beatrix Potter, Virginia Woolfe… Je ne pouvais qu’aimer ! Le roman est très bien écrit, très agréable à lire et on ne voit pas le temps passer.

 

Ma note : 19,5/20,

Une merveilleuse histoire qui a réussi à me transporter !

Une réaction au sujet de « La sœur de l’ombre – Lucinda Riley »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *