Fleurs Sauvages – Kimberley Freeman

Fleurs Sauvages – Kimberley Freeman

Fleurs sauvages

Auteur : Kimberley Freeman

Maison d’édition française : Éditions Charleston
Traduction :
Gaëlle Rey
Date de publication : Mars 2015
Prix :
22,50€
Nombre de pages :
448

Langue de ma lecture : Français

Merci aux Éditions Charleston pour cette magnifique découverte.

Synopsis :

« « Il y a deux sortes de femmes : celles qui agissent, et celles qui se laissent faire. Essaie de faire partie de la première catégorie. »

Glasgow, 1929
Beattie Blaxland avait des rêves. De grands rêves. Elle rêvait d’une vie remplie de mode et d’étoffes. Ce dont elle n’avait jamais rêvé, c’était de tomber enceinte de son amant, un homme marié, à la veille de son dix-neuvième anniversaire.

Londres, 2009
Emma Blaxland-Hunter vivait son rêve. Danseuse étoile au Ballet de Londres, elle avait tout… jusqu’au jour où elle a tout perdu.

Des décennies les séparent mais les deux femmes devront trouver la force de reconstruire leur vie. Un héritage les mènera au cœur des terres australiennes, à Wildflower Hill, la colline aux fleurs sauvages, là où une femme peut apprendre à se relever et découvrir ce qu’elle veut vraiment. »

Mon avis :

Le synopsis de ce roman m’avait tout particulièrement tapé dans l’œil : c’est tout à fait le genre de livre qui me plaît, avec une dimension historique, un voyage haut en couleurs, des secrets de famille et le point de vue de générations différentes. Et le reste de l’histoire est tout à fait à la hauteur du résumé. Après, à cause de mon petit côté superficiel, je dois bien avouer que la couverture m’a totalement fait craquer, rien que ça et on a l’impression de voyager !

J’ai passé un merveilleux moment avec ce livre : le fait qu’il mette en parallèle la vie d’une femme et de sa petite fille à 80 ans d’écart m’a beaucoup plu. On suit donc les « aventures » de Beattie, à peine 19 ans, dans les années 1929 en Écosse ; elle est pleine de rêves et n’est pas du tout préparée à ce qui va lui tomber dessus. C’est un personnage que j’ai adoré et que j’ai aimé suivre, car c’est une femme très courageuse, avec beaucoup de caractère, tellement attachante et pleine de vie. Beattie est vraiment un personnage admirable.

Puis il y a Emma, la petite-fille de Beattie, qui elle parvient à réaliser son rêve, celui d’être ballerine à Londres, jusqu’à ce que ce rêve soit brisé… Au début de l’histoire, je l’ai trouvée un peu agaçante, très centrée sur elle-même, pas très intéressante, ce qui est je pense le but de l’auteure, et finalement on finit par s’attacher également beaucoup à elle. On voit son personnage grandir au fil des pages, et cela fait beaucoup de bien. Bien que la grand-mère et la petite-fille soient très différentes, elles ont un énorme point commun, de voir tous leurs rêves et leurs espoirs s’envoler en fumée…

Le livre est raconté selon différents points de vue : dans certains chapitres on suit la vie de Beattie, et pour ces chapitres le texte est écrit à la troisième personne, tandis que ceux qui racontent la vie d’Emma sont écrits à la première personne. Par contre, ce que j’ai trouvé assez original par rapport à cette alternance dans les chapitres, c’est que ce n’est pas un chapitre sur Beattie puis un sur Emma, mais à chaque fois il s’agit de plusieurs chapitres pour chaque personnage. (Je ne suis pas sûre que ce soit très clair 😛 )

La plume de l’auteure est vraiment captivante, très fluide et envoutante : j’ai eu énormément de mal à reposer ce roman, les pages se tournent toutes seules, on ne les voit pas défiler. L’auteure sait très bien mener son intrigue, l’espace spatio-temporel entre les deux femmes, tout est parfaitement fluide et j’ai adoré. Kimberley Freeman parvient à nous captiver, à nous faire rêver et voyager, tout ça dans un tourbillon d’émotions. Je pense que c’est également grâce à la qualité de la traduction que l’on ressent autant de choses, donc bravo à la traductrice qui est parvenue à retranscrire tous ces sentiments !

L’Australie est un pays qui m’attire énormément et que j’adorerais visiter, du coup je pense que ce livre avait vraiment tout pour me plaire. Le roman regroupe tout ce qu’il faut pour séduire, je vous le recommande à 200%. Par contre, c’est le genre de livre qui nous bouleverse, et j’ai eu un peu de mal à me remettre de ma lecture après parce que je n’arrivais pas à me sortir les personnages et leurs histoires de la tête…

Ma note : 20/20

ça a été une magnifique découverte, un coup de cœur absolu !

Une Fille à la Vanille

8 réactions au sujet de « Fleurs Sauvages – Kimberley Freeman »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *