Les filles de l’été – Mary Alice Monroe

Les filles de l’été – Mary Alice Monroe

Auteur : Mary Alice Monroe

Maison d’édition : Editions Charleston
Prix :  8,90€

Date de publication : Février 2017
Nombre de pages :
512

Synopsis :

« Trois petites-filles. Trois mois. Une maison d’été.

La villa historique de Sea Breeze est la demeure ancestrale de Marietta Muir. Jadis, ses petites-filles adoraient venir y passer leurs vacances. Mais Mamaw craint qu’une fois qu’elle aura quitté ce monde, les liens entre elles ne s’effritent. Le sang de leur ancêtre, un capitaine pirate, coule dans les veines des trois petites-filles. Alors Marietta décide de jeter comme une bouteille à la mer une subtile promesse de butin pour les appâter et les inciter à revenir. Pendant des années, Carson Muir a erré, sans jamais vraiment s’installer, certaine d’une seule chose : qu’une vie loin de l’océan est une vie vécue à moitié. Perdue, sans le sou, elle quitte la Californie et arrive la première à Sea Breeze, se demandant à quel moment les choses ont pu si mal tourner… jusqu’à ce que l’océan lui envoie son petit miracle. Le lien étonnant qu’elle entretient avec un dauphin l’aidera-t-il à renouer avec ses sœurs et à affronter les souvenirs obsédants du passé ? »

 

Mon avis :

Les filles de l’été est l’une des nouveautés format poche des Éditions Charleston. Dans ce roman, nous faisons la connaissance de Mamaw ainsi que des ses petites filles, qu’elle appelle ses « Filles de l’été » : Dora, Carson et Harper. A l’occasion de son 80ème anniversaire, Mamaw décide d’inviter ses trois petites filles dans sa maison pour y passer les trois mois d’été, comme elles le faisaient lorsque les filles étaient petites. Bien que demi-sœurs (elles ont en fait le même père mais aucune n’a la même mère), elles ne sont pas proches du tout et sont surtout très différentes. Mamaw veut donc profiter de cette occasion pour les rapprocher. On va découvrir des secrets de famille, et en apprendre un peu plus sur les différentes sœurs ainsi que sur leur passé.

Pour tout vous avouer, j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans ce roman. J’ai mis presque deux semaines à le lire, ce qui est assez énorme pour moi, mais durant la première moitié du roman j’ai dû m’accrocher pour le continuer… Mais dans la seconde moitié du roman, ne vous inquiétez pas, ça s’arrange 😉

Ce premier tome se concentre sur Carson, une jeune femme d’une trentaine d’années qui est photographe de plateau. Elle vient de perdre son job, et voit donc là l’occasion parfaite d’économiser un peu d’argent pendant l’été passé chez Mamaw. Elle a beaucoup voyagé, n’a pas vraiment d’attaches. Elle est passionnée de surf, et c’est comme cela qu’un jour elle va « rencontrer » Delphine, un dauphin qu’elle va finir par considérer comme son amie. Carson est une jeune femme dynamique, sportive, mais qui a du mal à s’investir dans quelque relation que ce soit. Je n’ai pas du tout accroché avec ce personnage, j’ai trouvé Carson superficielle et je ne me suis absolument pas attachée à elle.

Par contre, les personnages de Dora, l’aînée, et de son fils Nate atteint d’autisme m’ont beaucoup plus intriguée, tout comme celui de Harper, la plus jeune des trois demi-sœurs. Je suppose que les prochains tomes se concentreront davantage sur ces personnages, et j’aimerais bien en savoir un peu plus sur eux, puisque dans ce tome-ci ils ne sont pas très développés.

J’ai trouvé l’histoire lente, elle manquait de rythme, et le fait de ne pas avoir accroché avec le personnage de Carson m’a un peu bloquée dans ma lecture. Dans la seconde partie du roman j’ai commencé à apprécier davantage l’histoire, avec notamment une petite romance d’été qui se met en place mais je n’ai pas été plus emballée que cela. J’ai par contre bien aimé la « relation » qu’entretiennent Carson et Delphine le dauphin. En somme, je pense que des tomes concernant Dora et Harper me plairaient davantage !

 

Ma note : 14/20,

Une histoire assez lente, un personnage principal auquel je ne me suis pas attachée… Mais une deuxième moitié de roman qui m’a un peu plus convaincue !

Une réaction au sujet de « Les filles de l’été – Mary Alice Monroe »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *