Constance – Rosie Thomas

Constance – Rosie Thomas

Auteur : Rosie Thomas

Maison d’édition : Éditions Charleston
Prix :  22,50€

Date de publication : Mars 2017
Nombre de pages :
432

Synopsis :

« Très loin de son Angleterre natale – et d’un chagrin d’amour auquel elle ne pourra jamais vraiment échapper –, Connie (Constance) s’est créé une nouvelle vie à Bali, dans un endroit idyllique à la végétation luxuriante. Mais lorsqu’elle reçoit un appel de sa sœur Jeanette, mourante, elle se doit de retourner à Londres. Pourtant les sentiments qui les lient ne sont pas des plus simples. L’une était ténébreuse, l’autre, un véritable soleil. Jusqu’à ce qu’elles tombent amoureuses du même homme… Avec l’amertume de la trahison entre elles, les deux sœurs doivent apprendre à se pardonner. Pourront-elles retrouver les liens partagés lors de leur enfance et dépasser les mensonges ? »

Mon avis :

Je n’avais jamais lu de roman de Rosie Thomas, et Constance a été une bonne découverte.

Ce roman raconte l’histoire de Constance Thorne, une femme d’une quarantaine d’années qui a été abandonnée à Londres peu après sa naissance. Elle s’est éloignée des derniers membres de sa famille adoptive, jusqu’à l’annonce d’un drame qui va les rapprocher, et faire remonter des secrets du passé.

Pourtant, j’ai mis assez longtemps pour le lire : j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire, je n’arrivais pas vraiment à m’attacher aux personnages et notamment à Constance, que je ne parvenais pas à me représenter et à comprendre. En effet, j’ai trouvé que dans certains passages son âge n’était pas en accord avec ce qu’elle disait, ses actes… Le fait de ne pas réussir à m’attacher à Constance a tout de même gêné ma lecture.

Le personnage qui m’a le plus intéressée, c’est Roxana, une jeune femme venue d’Ouzbékistan pour devenir une “vraie londonienne”, et qui rentre dans la vie de Constance par son neveu Noah. Je l’ai trouvée attachante, intrigante, avec une personnalité très marquée et une sacrée force de caractère. J’ai adoré suivre l’évolution de Roxana tout au long du roman.

Je n’ai pas spécialement accroché avec les autres personnages non plus : Jeanette, la sœur sourde de Constance et son mari Bill, leur fils Noah…

Par contre, j’ai énormément apprécié l’aspect “voyages” du roman : passer de Londres à l’Ouzbékistan en passant par Bali… L’auteure nous fait voyager, avec de belles descriptions riches en détails, couleurs, odeurs…

Ce roman est divisé en chapitres, et ces derniers alternent les points de vue entre Constance et Roxana, ainsi que des flash-backs nous permettant d’en apprendre davantage sur le passé des différents protagonistes. L’histoire en elle-même est assez fluide, même si pour moi il y avait quelques longueurs.

 

Ma note : 14/20,

Un roman dont les personnages ne m’ont pas plus touchée que ça, et qui m’a un peu déçue… Mais tout de même une jolie découverte qui nous fait voyager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *